Toxicomanie : l’hypnose comme complément de traitement

Toxicomanie : l’hypnose comme complément de traitement

toxicomanieL’hypnothérapie est un traitement de la dépendance qui combine le processus psychologique de l’hypnose avec la psychothérapie. L’hypnothérapie est pratiquée par un thérapeute ou un psychologue, avec un client qui est informé du processus, le comprend et y consent. L’hypnose est un état de conscience volontairement modifié, connu sous le nom d’état de transe, qui est délibérément provoqué par un hypnotiseur ou hypnothérapeute chez une autre personne ou un groupe de personnes. Le changement de conscience qui se produit sous hypnose est plus qu’un simple sentiment, il peut en fait être mesuré et observé via l’électroencéphalographie (EEG) du cerveau du sujet hypnotisé. Comment l’hypnothérapie peut-elle aider les personnes en situation de dépendance aux stupéfiants ? Eléments de réponse.

Comment fonctionne l’hypnothérapie ?

En transe hypnotique, la personne hypnotisée (ou sujet hypnotique) est plus ouverte aux suggestions de l’hypnotiseur ou de l’hypnothérapeute qu’elle ne l’est dans son état d’éveil habituel. Le sujet devient généralement plus réceptif aux jeux de rôle tels que dirigés par l’hypnotiseur ou l’hypnothérapeute. Sous hypnose, les individus peuvent devenir plus imaginatifs, plus ouverts à la fantaisie, et parfois capables d’accéder à des souvenirs oubliés depuis longtemps.

Cet état détendu et suggestible peut aider les individus à avoir une perspective différente sur leurs comportements de dépendance. Ce qui semble normalement impossible, à savoir abandonner une substance ou un comportement qui est au cœur de son existence, peut devenir réalisable et souhaitable. Les personnes sous hypnothérapie entrent souvent en contact avec leurs sentiments de maîtrise et de pouvoir personnels et se sentent capables de « se libérer » de comportements bien installés et qui étaient auparavant rigides et inflexibles.

Il existe de nombreux mythes sur l’hypnose et l’hypnothérapie, et beaucoup d’entre eux soulèvent la question de savoir si l’hypnose est sûre et efficace ou non. Bien qu’il soit impératif d’effectuer les séances d’hypnothérapie avec un hypnothérapeute qualifié, le fait de s’inquiéter de votre sécurité n’est pas un bon état d’esprit pour la relaxation qui est essentielle à l’approche. Par conséquent, si vous vous sentez anxieux, inquiet ou soupçonneux à propos de l’hypnose, de l’hypnothérapie ou de votre hypnothérapeute, ce n’est probablement pas une approche qui vous serait très utile.

Dans certains cas, les gens sont capables de prouesses mentales et physiques inhabituelles lorsqu’ils sont sous l’influence de l’hypnose. Leurs sentiments et leurs comportements peuvent également être influencés après qu’ils soient sortis d’une transe hypnotique. C’est la principale raison pour laquelle l’hypnose ou l’hypnothérapie peut plaire aux personnes dépendantes, car l’hypnose peut les aider profondément à renforcer leur volonté et leur permettre d’utiliser leur meilleur jugement pour surmonter leurs envies de dépendance.

L’hypnose guérit-elle la toxicomanie ?

Les personnes qui pensent que l’hypnose est une solution magique qui effacera leur dépendance en une seule séance risquent d’être déçues. L’hypnothérapie est un outil pour libérer le potentiel humain et n’est absolument pas une formule magique. L’hypnose peut aider les individus à traiter à la fois leurs dépendances et leurs problèmes connexes, mais personne n’ira à une seule séance et en sortira guéri.

L’hypnose peut aider un thérapeute ou un psychologue à communiquer avec le patient, à implanter des suggestions qui peuvent l’aider à éviter la consommation et l’abus de drogues et à en apprendre davantage sur les problèmes sous-jacents, mais ce n’est pas une cure. Au lieu de cela, l’hypnose doit faire partie d’une gamme d’outils qui pourraient être utiles dans le traitement de la dépendance à la drogue. Il s’agit ainsi d’un complément au traitement traditionnel, et non d’un substitut.

Par exemple, si quelqu’un reçoit une suggestion alors qu’il est sous hypnose, il doit quand même arriver à la suivre et l’appliquer. La plupart des hypnothérapeutes suggèrent que l’hypnose ne fonctionnera que pour ceux qui sont ouverts au changement et prêts à le mettre en œuvre, mais qui ont seulement besoin d’une suggestion supplémentaire pour réussir leur transformation.

Un précieux complément à la thérapie traditionnelle

L’abus de substances, y compris l’abus de drogues, est avant tout un problème de comportement plutôt qu’une simple dépendance physique. Des solutions de traitement complémentaires comme l’hypnothérapie peuvent être de précieux compléments à la thérapie comportementale traditionnelle.

La plupart des hypnothérapeutes utilisent l’hypnose avec l’intention de :

  • atténuer la gravité des symptômes de sevrage par la suggestion ;
  • créer des suggestions de répulsion ou d’aversion à l’égard de comportements indésirables tels que l’usage de drogues ;
  • développer des conversations plus profondes et significatives avec les patients sans l’empiètement de l’esprit conscient.

Bien que l’hypnose ne soit pas un remède permanent contre la toxicomanie et que même les suggestions ne durent pas dans le cerveau, elle reste un outil important de traitement de la toxicomanie. Les suggestions faites sous hypnose peuvent temporairement convaincre le patient hypnotisé d’idées ou de concepts, comme le fait que les seringues sont terrifiantes, que la drogue est répugnante, qu’il aura des nausées quand il en consommera, etc. Ces suggestions dans l’inconscient peuvent se manifester par des réactions réelles et très physiques aux substances et à la consommation d’alcool et d’autres drogues, ce qui peut prévenir une rechute à court terme ou la consommation de drogues pendant les soins externes.

Si vous ou l’un de vos proches êtes toxicomane et que vous avez des questions sur l’hypnose, nous pouvons vous aider. Pour de plus amples renseignements, veuillez nous contacter dès aujourd’hui pour vous orienter vers les options de traitement qui répondront à vos besoins.